Quand le sponsor, c’est l’amour, on peut tout faire !

  « Parce que VIVRE, c’est …APPRENDRE à voir l’infiniment petit dans l’infiniment grand ! Chaque personne est un véritable laboratoire alchimique où chacun peut nous aider à transformer le plomb en or… » Marc Vella

 

Face à l’évolution de la société, beaucoup d’enfants sont fragilisés par le stress, et son cortège d’éléments négatifs qui lui sont associés.

En tant que maman d’un enfant  » extraordinaire », sophrologue et art-thérapeute, je suis amenée depuis de nombreuses années à rencontrer des parents et des enfants qui se sentent souvent démunis, dans un monde triste et rationnel dans lequel il faut être performant dans tous les domaines.

Pour un jeune, il s’agit d’être performant dans sa vie scolaire, dans les activités sportives, artistiques…dans ses relations avec les autres…

C’est donc en ayant été confrontée à ces difficultés, dans ma vie de jeune maman, que je me suis naturellement spécialisée dans le travail avec les enfants et les jeunes. Parce que je me suis aussi sentie seule dans cette situation.

Aujourd’hui, je suis devenue formatrice et je transmets, avec beaucoup de plaisir et d’enthousiasme, ma méthode à mes collègues sophrologues de plus en plus souvent sollicités pour travailler avec les enfants, de plus en plus en grande souffrance. Je reçois  les enfants en séances individuelles et collectives pour les aider à notamment élargir leur champ de conscience.

En effet, la conscience, objectif de la sophrologie dynamique, est considéré par les scientifiques et notamment les physiciens, comme  » une force de captation et d’intégration des données et, aussi, comme une force d’action » ( cfr. les Annales du Colloque de Cordoue – Ed. Stock) Et si la conscience est une force, il lui faut  de l’énergie de vie, contenue dans notre corps. Grâce aux entraînements sophrologiques, cette énergie est transformée en FORCE, comme par exemples une force de détermination calme, une force de joie radieuse, une force de motivation, une force de patience, une force d’attention…et bien d’autres choses encore.

Toutes ces forces, les enfants ( mais tout un chacun aussi, bien sûr) en ont besoin pour mieux être, pour mieux apprendre et mieux assumer la responsabilité.

Par le jeu, le rire et les mouvements, nous abordons également  la gestion des manifestations émotionnelles. La maîtrise de ces manifestations apporte de l’autonomie; elle est aussi essentielle pour être en harmonie, en équilibre et serein. J’anime des ateliers, en douceur et en lenteur, pour les mamans. Les papas sont aussi les bienvenus !

Portons la joie, l’humour, la tendresse, la délicatesse… Ensemble, cultivons le bonheur pour récolter les meilleurs !!!

Et montrer le chemin à nos enfants.

 

Avec cœur, Françoise

P.S.  Pour un enfant, « amour » s’épelle T-E-M-P-S !